Hommage à Georges Dupeyron

Georges Dupeyron - Avril 2012
Georges Dupeyron - Avril 2012

Je voudrais rendre ici un hommage à Georges Dupeyron, qui est venu l'an dernier aux Rencontres Bordelaises, comme pour nous dire adieu...
En ce printemps 2012, Georges Dupeyron avait voulu nous parler de la conjonction Jupiter/Saturne en Taureau (symbole maison II), et nous faire part de ses inquiétudes quant à la santé économique de la France entre 2010 et 2020 (surtout à compter de 2008).

 

Mais pris d'un malaise respiratoire, il avait juste eu le temps de nous dire qu'en tant qu'Astrologue, il savait bien que ses jours étaient comptés...

C'est le véritable fondateur de l'Astro-Météorologie française.
          Son ouvrage :
"Prévoir le Temps et les Séismes par l'Astrologie" (éd du Cedra)
n'a pas encore été égalé dans cette technique de prévisions.
Il était aussi l'un des rares Astrologues français en Astrologie Mondiale et ses prévisions politiques se sont toujours avérées justes.

Il semble qu'il ait été tout d'abord cheminot (?) et ses pairs ne l'ont pas vraiment reconnu... voire méprisé...

Dupeyron - Né le 16 décembre 1929 - 22h50 à soulac (33)
Né le 16 décembre 1929 - 22h50 à soulac (33)

Jupiter culminant, en exil en Gémeaux, pourrait expliquer la méfiance des autres envers lui et son caractère... tempétueux !  (Jupiter/Gémeaux, le Feu dans l'Air). "Qui sème le vent récolte la tempête !"  .

 

Avril 2013, le passage vers le ciel est facilité par le transit de Jupiter sur Jupiter natal.

- Neptune opposé à lui même sur l'axe I-VII, met en contact avec l'autre monde (VII).

- Mercure, maître de l'Ascendant natal (le coprs), transite en Poissons, retour à l'indifférenciation. Il agit comme le détonateur en passant au carré de Mars natal en IV (le début et la fin des choses).
- Soleil, Mars/Vénus en Bélier en VIII éclairent soudainement les ténèbres. 

- Uranus sur Uranus en VIII qui termine un cycle, assorti du carré mondial de Pluton en Capricorne. Ici en V, ayant probablement eu raison de son coeur.

- Saturne en Scorpion, sur l'axe des noeuds, indique le chemin de la mystérieuse ascension. En Maison III, gageons que Georges Dupeyron saura encore parler aux étudiants sérieux et nous enverra quelques unes de ses lumières !

 

Le souvenir que nous allons garder de lui est celui d'un homme exigeant et réaliste, un exemple à suivre...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Liliane (mardi, 16 avril 2013 16:51)

    Il est des livres dont on ne se séparera jamais, même si on veut garder le strict minimum par manque de place. Son ouvrage "Prévoir le Temps et les Séismes par l'Astrologie" est l'un des rares que je garderai jusqu'à la fin...J'avais regretté de ne pouvoir aller aux Rencontres Bordelaises de 2012.Il restera dans mon souvenir, continuant ainsi d'être vivant, comme pour beaucoup d'entre nous.